Comment faire un site internet

par | 29 Oct 2021 | Tutoriels, WordPress | 0 commentaires

Mis à jour le 9 Nov 2021 par Zakaria
Un ordinateur et un bloc note pour la conception d'un site internet

Introduction

Vous envisagez la conception de votre site internet et vous cherchez la procédure à suivre pour mener à bien cette tâche.

J’ai le plaisir de vous annoncer que vous êtes au bon endroit et je vais vous présenter ici le processus pour concevoir votre site.

Je souhaite à travers cet article vous apporter l’essentiel à connaître.

Nous allons voir ensemble étape par étape comment arriver à votre objectif final.

Cependant, même en allant à l’essentiel, je souhaite vous apporter un maximum d’informations alors n’hésitez pas à :

– prendre des notes

– mettre en favoris cette page pour y revenir ultérieurement

– utiliser le sommaire pour une meilleure navigation

– prendre un bon café 😉

Ce tutoriel s’adresse à toute personne désirant concevoir d’elle-même un simple site internet.

Peu importe votre niveau, votre expérience, nous allons voir ensemble les bases depuis le début.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un bon tuto !

Comment définir la solution adéquate pour votre futur site internet

Avant même d’envisager la conception de votre site internet, vous devez réfléchir à la technologie que vous allez devoir utiliser.

Il existe plusieurs outils permettant de concevoir des sites, certains sont très techniques, d’autres moins.

Vous aurez globalement le choix entre deux possibilités selon votre cas :

Site internet sur mesure

"

Dans le cas où votre besoin est très poussé, vous souhaitez des fonctionnalités très spécifiques, un design très précis, etc.

Site internet CMS

"

Adapté si votre besoin est relativement standard, sans nécessité de développements très spécifiques et correspond à la plupart des sites internet.

Dans le cas où un site internet sur mesure est plus la solution à votre besoin, je vous conseille dans ce cas de faire appel à un professionnel.

Il faut en effet de véritables compétences en langages de programmation pour réaliser ce type de site.

En revanche si votre besoin est standard, je vous conseille d’utiliser un CMS pour concevoir votre site internet.

Baleez est spécialisé sur le CMS WordPress et c’est justement dessus que sera basé ce tutoriel.

Comment se déroule la conception d’un site internet sur WordPress

WordPress est le CMS (système de gestion de contenu) N°1 au monde et il est utilisé par de très nombreux sites internet.

Cet outil permet de concevoir un site sans connaissances particulières en code (bien qu’en avoir est un atout non négligeable).

Vous pourrez grâce à WordPress ajouter votre contenu de manière aisée et gérer facilement votre site internet.

WordPress est conçu pour vous permettre de vous focaliser véritablement sur votre site et moins sur la technique.

Cet outil gratuit peut s’apparenter comme un logiciel où toutes les fonctionnalités de bases nécessaires à la conception d’un site internet y sont regroupés.

C’est notamment le cas de l’interface d’administration complète qu’offre par défaut le CMS WordPress.

Ne perdons pas de temps et lançons nous !

Le nom de domaine et l’hébergement du site internet

Avant de démarrer la conception du site internet, il est indispensable de réserver votre nom de domaine et votre hébergement (possible chez un même prestataire) pour que votre site soit en ligne.

Des serveurs permettant d'héberger des sites internet

Il existe plusieurs offres sur le marché et je vous conseille de bien les comparer.

Voici quelques points principaux à vérifier avant :

– Domaine (souvent compris la première année) et sous-domaines

– Serveur mutualisé, dédié, VPS, cloud

– La performance (RAM, limite mémoire, etc.)

– Certificat SSL (pour passer votre site en version sécurisé HTTPS)

– Capacité espace web (plus votre site sera volumineux, plus il faudra prévoir une capacité de stockage importante)

– Nombre de bases de données comprises (peut servir si vous prévoyez d’avoir plusieurs sites hébergés sur votre hébergement)

– Boîte mail professionnelle, capacité et nombre

– Sauvegarde quotidienne et restauration

– Installation module en 1 clic (WordPress, Joomla!, PrestaShop, etc.)

– Assistance

Baleez travaille principalement avec les hébergeurs 1&1 Ionos et Themecloud (spécialisé WordPress) que je vous recommande.

Il existe encore d’autres hébergeurs très connus tels que OVH, o2switch ou encore Kinsta.

Je vous conseille d’opter pour une offre payante afin de bénéficier d’un serveur plus performant.

Si votre besoin de site web est standard et que vous prévoyez un nombre de visiteurs modéré, un serveur mutualisé (que vous partagez avec d’autres sites) avec une capacité d’espace web de 50 Go devrait suffire.

Si vous envisagez un accès FTP (pour transférer des fichiers sur votre serveur), optez plutôt pour un hébergeur classique tel que 1&1.

Cela vous permettra à la fois d’installer WordPress, avoir un accès à vos fichiers et profiter de plus de liberté sur la gestion de votre hébergement.

Enfin, pensez à vérifier que le nom de domaine, le certificat SSL et la boîte mail professionnelle sont compris.

Procédure de réservation

À partir d’ici je vais vous présenter des captures d’écrans qui sont faites directement depuis mon hébergeur 1&1 chez qui j’ai souscrit mon offre et avec qui je travaille pour les sites de mes clients.

Les procédures que vous verrez ici devrez être similaires chez les autres prestataires et facilement applicables à votre cas.

Je vous conseille d’opter pour la réservation de votre nom de domaine et de votre hébergement en même temps pour plus de simplicité.

Procédure de réservation d'un nom de domaine

Procédure de réservation nom de domaine (dans une offre d’hébergement)

Choisissez à ce stade le nom de domaine que vous souhaitez (sous réserve de disponibilité).

Vous pouvez choisir une extension .fr / .com / .net / .org et bien d’autres encore.

Une fois le nom de domaine choisi, continuez la procédure de réservation et prenez les options qui vous semblent essentielles (si elles vous sont proposées).

Panier pour la réservation d'un nom de domaine et d'un hébergement web

Panier de réservation d’un hébergement web + nom de domaine

Une fois votre commande passée, vous aurez accès à votre espace personnel où vous pourrez gérer votre compte, nom de domaine, hébergement, etc.

Espace personnel d'un hébergement web

Espace personnel d’un hébergement web

Comment installer WordPress sur l’hébergement du site internet

Les hébergeurs proposent désormais d’installer très facilement WordPress.

Si vous avez choisi un hébergeur spécialisé WordPress, vous n’aurez normalement pratiquement rien à faire.

En 2 – 3 clics, vous devrez pouvoir accéder à votre interface d’administration et pouvoir commencer la conception de votre site internet.

Dans le cas où vous avez choisi un hébergeur classique, la plupart proposent d’installer également plusieurs modules, CMS en quelques clics (dont WordPress).

Installation du module WordPress depuis un hébergement web

Installation du module WordPress depuis l’interface d’administration d’un hébergement web

Suivez la procédure d’installation du module WordPress jusqu’à arriver au choix de vos accès pour l’interface d’administration du site (et non de l’hébergement).

Choix des accès pour se connecter à l'interface d'administration d'un site WordPress

Choix des accès pour se connecter à l’interface d’administration d’un site WordPress

Arrivé à ce stade, vous devrez normalement choisir à quel nom de domaine vous souhaitez rattacher votre site WordPress.

Vous devrez avoir la possibilité de sélectionner celui que vous avez choisi lors de la réservation de l’hébergement web.

Une fois l’installation du CMS terminée, connectez-vous à votre interface d’administration WordPress à l’aide de l’identifiant et du mot de passe que vous avez précédemment choisi.

La gestion du site internet depuis l’interface d’administration

Votre site WordPress est enfin installé, félicitations !

Il reste cependant du travail pour le mettre au goût du jour et cela va commencer par quelques paramétrages.

Après vous être connecté, vous êtes censé être sur l’interface d’administration de votre site (également appelé dashboard).

Interface d'administration d'un site WordPress

Interface d’administration d’un site WordPress

Depuis le dashboard de votre site, vous allez pouvoir le gérer entièrement.

Je vais vous montrer les grandes étapes pour démarrer à bien la conception de votre site internet.

L’administration de votre site se fera principalement depuis le menu vertical sur la gauche.

Il se peut également que certains paramétrages se fassent également depuis la barre horizontale du dessus.

Sur le menu vertical gauche, vous verrez plusieurs onglets qui vont vous permettre une gestion poussée de votre site sur tous les aspects (technique, esthétique, etc.).

Nous allons les parcourir ensemble et je vais vous expliquer surtout à quoi ils servent.

Notez que vous avez ici une interface très épurée et c’est la version par défaut de WordPress quand il est installé sur un nouveau site.

Elle devrait évoluer selon les éléments qui seront intégrés par la suite comme un nouveau thème, de nouvelles extensions, etc.

Je vais volontairement passer les onglets de « moindre » importance pour aller à l’essentiel, mais n’hésitez pas à tous les passer en revue 😉

Paramétrages généraux

Général

Je vous invite tout d’abord à vous rendre dans l’onglet « Réglages » – section « Général » et vérifier les informations que vous y trouverez.

C’est ici que vous pourrez modifier la langue de votre site dans le cas où il n’a pas été installé par défaut en français.

Je vous conseille également de changer le format de la date (par défaut en F j, Y) par un format en j F Y ou encore d/m/Y.

Le format de l’heure peut également être modifié si vous préférez opter pour un autre affichage.

De manière générale, lorsque vous effectuez des modifications dans votre dashboard WordPress pensez toujours à les enregistrer avant de quitter la page (bouton en bas de manière générale).

Lecture

Passons à la section « Lecture ».

Il y a un élément très important à prendre en compte et à venir paramétrer dans cette section.

Il faut savoir qu’initialement WordPress a été conçu pour réaliser des blogs.

Cependant, les temps ont changé et désormais il peut servir à concevoir tout type de site internet.

Seulement, il reste dans l’interface WordPress quelques vestiges du passé et il est paramétré par défaut pour un affichage en mode blog.

C’est justement dans la section « Lecture » que vous allez pouvoir changer cela.

Sauf si vous souhaitez que votre page d’accueil recense vos articles de blog, vous pourrez ici sélectionner quelle page vous souhaiter afficher pour l’accueil de votre site.

Enfin, vous verrez également une case concernant l’indexation de votre site par les moteurs de recherche.

Il ne faut surtout pas cocher cette case si vous souhaitez que votre site soit visible sur le web.

Permaliens

Quelques ajustements importants sont également à faire dans la section « Permaliens ».

Par défaut, WordPress propose une structure personnalisée, mais je vous conseille de sélectionner « Titre de la publication » afin d’avoir des URLS mieux optimisées.

Profitez-en également pour changer le préfixe des catégories (juste en dessous) si vous prévoyez de publier des articles de blog.

Par défaut, le préfixe est en anglais (category), vous pouvez par exemple le remplacer par : catégorie.

Avec ces ajustements, vous aurez ainsi des URLS qui reflètent le contenu de vos pages.

Je vous recommande de choisir la bonne structure de vos liens avant même de démarrer la conception de votre site internet.

Si vous le faites par la suite cela risquera de causer des désagréments sur votre référencement naturel si ce n’est pas fait correctement.

L’installation du thème

Je vous invite désormais à vous rendre dans l’onglet « Apparence » section « Thèmes ».

Le point central de WordPress est bien évidemment le thème !

Vous pourrez constater que le CMS installe par défaut pour vous plusieurs thèmes dont, un qui est activé (le Twenty Twenty-One).

Les thèmes par défaut qui sont installés sur le CMS WordPress

Les thèmes installés par défaut sur WordPress

Les finalités des thèmes sont nombreuses d’autant plus qu’il en existe de toutes sortes, pour tous les besoins, des gratuits ou payants, des généralistes ou spécialisés, etc.

L’objectif ici est plus de vous montrer où se passe la sélection d’un thème sous WordPress.

Très brièvement, un thème va permettre de gérer l’agencement, la structure ou encore le design de votre site internet.

Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur les thèmes et celui que j’utilise pour la conception des sites de mes clients, je vous invite à consulter ma page Divi où je parle de ce thème qui est le plus populaire au monde.

Dans ce tutoriel, nous resterons sur le thème installé par défaut  sur WordPress, le Twenty Twenty-One.

Si vous avez déjà une idée du thème que vous souhaitez ou que vous voulez parcourir d’autres thèmes disponibles, je vous invite à cliquer sur le bouton « ajouter » juste au-dessus du thème activé.

Une bibliothèque comportant tout type de thème vous sera présentée.

Il ne vous restera plus qu’à choisir celui qui répond le mieux à votre besoin.

Bibliothèque des thèmes disponibles depuis l'interface d'administration d'un site WordPress

Bibliothèque officielle WordPress de thèmes

Les thèmes qui vous seront présentés depuis la bibliothèque officielle WordPress sont des thèmes totalement gratuits.

Ils peuvent également être freemiums (gratuit au départ, mais payant pour débloquer plus de fonctionnalités).

Il est possible de passer par d’autres plateformes pour vous fournir votre thème, l’une des plus connues est ThemeForest.

Ces thèmes seront souvent payants (premiums) et souvent de meilleure qualité ou plus complets que ceux qui sont gratuits.

Pour importer un thème qui ne vient pas de la bibliothèque WordPress, vous avez juste à cliquer sur « Téléverser un thème » et suivre la procédure.

Attention cependant à toujours acheter et importer des thèmes de qualités et reconnus (avis positifs, nombre d’installations, etc.).

Cette remarque est également valable pour les extensions que nous allons voir un peu plus bas dans le tutoriel.

La construction du menu

Maintenant que vous êtes arrivés à ce stade de la conception de votre site internet, nous allons passer à la construction d’un menu de navigation.

Cela se passe depuis l’onglet « Apparence » – section « Menus ».

Ajout d'un menu de navigation depuis l'interface d'administration WordPress

Ajout d’un menu de navigation

Je vous recommande de réfléchir au contenu que vous souhaitez intégrer sur votre site et de le catégoriser par thématiques.

Une fois que vous avez vos thématiques, étudiez comment vous souhaitez répartir cela sur votre site, en combien de pages, etc.

Vous pourrez à partir de là définir toutes les pages que vous souhaitez.

Par défaut WordPress prévoir une « sample page » et c’est celle que l’on voit ci-dessus.

Dans mon cas, j’ai nommé mon menu « principal » et j’ai ajouté depuis la sélection de gauche les pages que je souhaite sur mon menu principal.

En l’occurrence ici, je n’ai qu’une seule page, la « sample page » de WordPress.

Étant donné que vous n’avez pas encore ajouté à ce stade les pages que vous souhaitez, je vous conseille de cocher la case « Ajouter automatiquement les pages de premier niveau à ce menu ».

Cela permettra d’ajouter automatiquement les nouvelles pages conçues à votre menu sans intervention de votre part.

Dans le cas où vous souhaitez gérer vous-même l’ajout des pages à votre menu, il faudra penser à venir dans cette section pour ajouter manuellement les nouvelles pages.

Il est également possible à travers cette section d’ajouter des sous-menus.

Il faudra pour cela faire un glissé-déposé du contenu souhaité vers la page parent en effectuant un décalage pour que l’imbrication se fasse.

Enfin, il vous est possible d’ajouter plusieurs menus.

Cela peut être pratique si vous souhaitez un menu d’en-tête différent d’un menu de pied de page (ce n’est qu’un exemple).

L’ajout de pages et articles

Pages

Nous avons désormais configuré les bases indispensables pour démarrer à bien la conception du site internet.

Cela va bien évidemment se faire grâce à de l’ajout de nouvelles pages ou d’articles de blog.

Nous considérerons pour ce tutoriel que nous réalisons un site de type vitrine simple.

Rappelez-vous, nous n’avons pas défini les articles de blog par défaut pour la page d’accueil.

Cependant, le processus d’ajout de page est assez similaire à celui des articles de blog donc pas d’inquiétude à avoir dessus.

Pour ajouter la première page de votre site internet, rendez-vous dans l’onglet « Pages » et cliquez sur « Ajouter ».

Ajout d'une page depuis l'interface d'administration WordPress

Ajout d’une nouvelle page

Afin de rester simple et concis, je ne vais pas utiliser de constructeur de pages (page builder) pour ce tutoriel.

Un constructeur de pages est un outil permettant de construire ses pages et son design, ajouter des fonctionnalités de manière simplifiée.

Il en existe plusieurs sur le marché dont les plus célèbres sont le Divi builder (qui est compris pour les sites de mes clients) et Elementor.

Par défaut, WordPress est livré avec un éditeur visuel : Gutenberg.

Cet éditeur permet à lui seul de construire ses pages, mais pas de manière aussi poussée qu’avec un page builder.

Gutenberg permet donc de construire vos pages en WYSIWYG qui peut être traduit par : ce que vous voyez est ce que vous obtenez.

Vous verrez ainsi les opérations que vous réalisez s’afficher instantanément à l’écran sans écrire la moindre ligne de code.

Ajout de modules depuis Gutenberg

Ajout de modules depuis Gutenberg

Depuis le panneau d’administration sur la gauche, vous aurez la possibilité d’ajouter différents modules depuis Gutenberg.

Il est par exemple possible d’ajouter des paragraphes, titres, tableaux, images, fichiers, boutons, etc.

Une fois que vous cliquez sur un module, celui-ci vient s’ajouter automatiquement sur votre page.

Vous pouvez également consulter les options de personnalisation qui s’offrent à vous depuis les paramétrages des modules.

Pour vos textes par exemple, vous pourrez les personnaliser avec de la mise en gras, italique, justification ou encore de l’insertion de lien.

Je vous invite également à consulter le panneau d’administration sur la droite qui est composé de deux sections : « Page » et « Bloc ».

Concernant la section « Bloc », elle vous permet de personnaliser un peu plus vos blocs (modules) notamment sur les couleurs, tailles de textes, hauteurs de lignes, bordures pour les images, etc.

La partie « Page » quant à elle va vous permettre de gérer les aspects généraux de votre page comme par exemple :

– Visibilité publique, privée ou protégé par mot de passe

– Planification de votre publication à l’heure et la date de votre choix

– Changement d’URL (si vous avez suivi la partie permaliens de ce tutoriel, vous ne devrez pas en avoir besoin)

– Image mise en avant (utile pour un meilleur affichage dans les résultats de recherches mobiles notamment)

– Commentaires (plus adapté pour des articles de blog)

Une fois votre page terminée, vous avez soit la possibilité de la passer en brouillon soit de la publier immédiatement en cliquant sur « Mettre à jour » (en haut à droite).

Enfin, il vous est également possible de prévisualiser votre page avant de la publier à vos visiteurs (en haut à droite également).

Articles

Le processus d’ajout d’articles étant très similaire à celui des pages je vais plutôt vous parler directement des catégories.

L’une des différences notables entre les pages et articles de blog ce sont les catégories.

Les articles eux sont obligatoirement catégorisés selon des thématiques que vous allez définir alors que les pages ne le sont pas.

Pour ajouter une catégorie vous pouvez soit vous rendre en amont dans « Articles » > « Catégories » ou bien directement lors de l’ajout de l’article en question.

Voici un exemple d’article de blog automatiquement ajouté par WordPress.

Vous constaterez que contrairement à une page, un article comporte des métadonnées comme sa catégorie, sa date de publication, son nombre de commentaires, son auteur, etc.

Un article de blog

Un article de blog

La personnalisation du thème

Chaque thème WordPress dispose d’un customizer qui permet plus ou moins de personnaliser votre site (selon les possibilités offertes par le thème).

Dans mon cas je dispose du thème par défaut le Twenty Twenty-One.

Je vous invite à vous rendre sur votre tableau WordPress et cliquer sur « Aller sur le site » pour accéder au customizer.

Aller sur le site depuis l'interface d'administration WordPress

Accéder au site depuis l’interface d’administration

Une fois sur la page de votre site vous devrez être sur votre page d’accueil (que vous pouvez définir depuis depuis « Réglages » > « Lecture » pour rappel).

Page d'accueil d'un site internet

Page d’accueil

Depuis la page d’accueil, vous pourrez accéder à l’outil de personnalisation de votre thème en cliquant sur « Personnaliser » en haut à gauche.

Personnalisation d'un thème WordPress

Personnalisation du thème

Depuis l’outil de personnalisation, plusieurs possibilités s’offrent à vous.

Vous pouvez par exemple :

– Ajouter votre logo

– Gérer vos couleurs, votre menu (c’est ici que j’ai ajouté le menu créé depuis le dashboard), votre en-tête et pied de page, etc.

– Ajouter du code additionnel

Bien d’autres possibilités sont à explorer.

Veuillez noter que selon chaque thème, le customizer peut être différent.

Certains vous permettront plus de flexibilité et d’autres moins, d’où l’importance de bien choisir un thème adapté à son besoin.

Si vous souhaitez appliquer les mêmes modifications à toutes les pages de votre site, je vous conseille de passer par le customizer.

Cela vous évitera de devoir passer par chaque page une par une pour appliquer ces changements.

La gestion des commentaires

Il vous est possible si vous le souhaitez de recevoir des commentaires de vos visiteurs sur vos publications (pages, articles de blog).

C’est cependant bien plus courant sur les articles et votre dashboard dispose d’un onglet « Commentaires » que je vous invite à consulter.

Commentaires sur article de blog

Gestion des commentaires

Vous pouvez à partir de cet onglet gérer tous les commentaires postés par vos visiteurs.

Cette gestion vous permet notamment de :

– Approuver et désapprouver

– Répondre

– Apporter des modifications

– Classer en indésirable

– Supprimer

Dans le cas où vous ne souhaitez pas recevoir de commentaires sur l’ensemble de vos publications, rendez-vous dans « Réglages » > « Commentaires » pour désactiver la possibilité d’en ajouter.

Si vous souhaitez les désactiver pour une seule publication, cela sera possible lors de l’ajout de la publication en question à travers le panneau d’administration.

L’installation d’extensions

WordPress par défaut permet déjà de réaliser beaucoup de choses pour son site internet, mais le CMS grâce à son principe open source donne la possibilité d’aller encore bien plus loin.

Les extensions (plugins) font intégralement partie du paysage WordPress.

Elles permettent d’ajouter à votre site toutes sortes de fonctionnalités dont vous pourriez avoir besoin.

Comme pour les thèmes vous aurez la possibilité de choisir dans les extensions proposées dans la bibliothèque officielle WordPress.

Vous pourrez également téléverser sur votre site une extension que vous auriez achetée sur une autre plateforme par exemple.

Bibliothèque officielle WordPress pour l'ajout d'extensions

Bibliothèque officielle WordPress d’extensions

Les extensions sont indispensables pour la bonne santé de votre site.

Étant donné qu’il existe un très grand nombre d’extensions, je vous conseille vivement de bien les sélectionner avant de les ajouter.

Vous pouvez pour cela vérifier les avis, notes, nombres d’installations actives, fréquence des mises à jour, etc.

Veillez également à installer uniquement des extensions dont vous avez vraiment besoin.

Je vous conseille d’installer à minima celles qui sont essentielles à tous sites internet (sécurité, SEO, sauvegarde, 404, SSL pour le HTTPS, etc.)

Comment un professionnel peut vous accompagner pour la conception de votre site internet

Une pause avant de travailler sur ordinateur

Ce tutoriel touche à sa fin et j’espère qu’il vous a été utile 🙂

Je souhaite cependant partager avec vous quelques points importants à savoir avant d’entamer la conception de votre site internet.

Nous avons vu ensemble les grandes lignes pour démarrer la conception d’un site sous WordPress.

J’ai choisi de rester focalisé sur l’essentiel pour rendre ce tutoriel le plus accessible possible au plus grand nombre.

Beaucoup d’autres points n’ont pu être abordés ici, car il faudrait encore beaucoup d’autres articles pour traiter le sujet de la manière la plus complète possible, mais j’espère au moins vous avoir transmis les bases.

Dans le cas où vous voudrez aller plus loin dans la conception de votre site et que vous ayez besoin d’une véritable solution professionnelle avec un très beau design, de bonnes performances, une bonne structure de site, l’appel à un développeur web risque d’être nécessaire.

Nous n’avons vu ensemble que les aspects généraux les plus simples.

Pour mener véritablement à bien un projet WordPress, de véritables compétences sont nécessaires.

Votre prestataire Baleez est là pour vous accompagner !

Je peux vous proposer une solution professionnelle alors n’hésitez pas à me faire part de votre projet !

Accueil » Tutoriels » Comment faire un site internet

Vous serez peut-être aussi intéressé par …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse IP ne sera pas collectée
Vous pouvez renseigner votre prénom ou votre pseudo si vous êtes un humain 😉